Infanticide

Epiloguons …



Sur le meurtre d’un bébé par sa maman adolescente …


"L'infanticide des petites filles en Asie"

Dominique Martigne - "L'infanticide" - 2008



Que dire si ce n’est que l’alternative à la naissance a été la mort pour l’adolescente …  Ce qui revient à dire qu’elle s’est trouvée sans issue après être parvenue, au milieu de ses six frères et soeurs , à faire passer « inaperçue » cette grossesse de même qu’à l’école  …  Qui n’a rien vu ou voulu voir ?…

Est-ce pensable, et dans le cas d’une telle force de dissimulation, dans quel état d’isolement mental s’est-elle trouvée confrontée seule face au nouveau-né né nié !!!  Nié et donc inexistant …

Quel drame pour cette pauvr’enfant !!!  Souhaitons qu’elle trouve des oreilles, des cerveaux et des coeurs compatissants, bienveillants, intelligents et capables d’empathie pour pouvoir sauver sa vie à venir …  C’est le meilleur que l’on puisse lui apporter …

Quant à la contraception à l’école primaire, à part faire vendre encore plus de pilules qui stérilisent à long terme, allons nous faire de nos enfants-filles des femmes-filles ???  Je pose la question !!!

Je suis mère d’une enfante …  Qui vient d’avoir 13 ans, tout comme la petite là …  Et je garantis bien que cet évènement, comme par quelle démoniaque concours de circonstance se présentant la veille de la rentrée des classes, le 31 août, me perturbe !!!  La veille de la rentrée des classes !…  Ce que peut faire l’inconscient !!!  Il n’était pas question d’emmener ‘encore’ cet enfant à l’école …  Il fallait qu’il naisse et disparaisse pour que les choses puissent reprendre leur « cours » !!!


Dans son coeur et son esprit et son âme d’enfante, cette petite a voulu ‘nier’ et en même temps s’acharner …  Aux ciseaux …  Sur cet être d’avance impossible qui lui poussait là dans le ventre, durant neuf mois, depuis peu après son douzième anniversaire, en première secondaire donc !!!



Quel calvaire pour cette enfante enfantant là !!!



Je disais que maman d’une jeune pas encore grande, très difficile à ‘tenir’ (rions un tantinet …)  je n’envisagerais nullement avec elle la prise d’une quelconque contraception avant au moins trois ou quatre ans à venir …  Nos conversations et options sont très claires …  La relation sexuelle physique est l’aboutissement d’une histoire qui aurait pour nom ‘amour’ et non son début …  Et il y a un âge pour toutes choses en ce monde …  Et nous sommes bien d’accord là dessus …  Avec mon aînée également nous avons eu à ce propos de longs débats …  Là aussi les conversations étaient claires …  A son anniversaire de 12 ans elle a reçu une encyclopédie sur la vie sexuelle très complète et conçue pour son âge …  Et la contraception de laquelle ensemble nous avons beaucoup parlé fut un choix qu’elle faisait quand elle eût son premier « vrai amoureux » comme elle le disait et elle avait alors 16 ans et demi …



Voilà …



Nous avons eu de longues conversations elle et moi, la grande et moi, et aussi nous avons toujours convenus que l’on ne conçoit pas d’enfant si nous n’avons pas à lui offrir, avec la vie, aussi un père et un patronyme …  Naturellement, cela peut avoir des accents ringards …

Mais ça c’est quand on considère la question au premier degré …  Seulement quand l’on va un peu plus loin avec le bout de son nez l’on pourrait se poser la simple question de savoir pourquoi nous envoyons nos enfants à l’école ?

Est-ce pour y construire des relations amoureuses fougueuses, désordonnées et perturbantes qui ne peuvent que mettre en danger les heures d’apprentissages et leurs résultats !?  Comment pourrions nous imaginer d’avoir des enfants qui suivent en classe si déjà ils peuvent s’occuper et se préoccuper de plaire, de séduire, d’aimer, de se faire aimer, de vivre l’amour dans le désir et de le pratiquer dans les faits !!!

Je pose la question en adulte, responsable, mère de famille, professionnelle de l’Humain (pour faire court), citoyenne aussi, et terrienne, et humaine aussi bien sûr, et dotée de ce que je nomme le bon sens populaire !  Si nous éduquons nos enfants de moins de 12 ans à une contraception acceptée, où irons nous dites le moi???  Vers quel genre d’école primaire ????  Loin de moi l’idée de revenir à des collèges de filles et de garçons, ni non plus de remettre tous des uniformes et des tabliers , non va …

Mais s’il vous plaît, plutôt que d’accepter pour probable ou possible le fait qu’une gamine de 10 ou 11 ou 12 ans puisse se retrouver enceinte et de ce fait accorder la prise d’un médicament qui par surcroît agira sur les organes de reproduction de cette enfant dont les organes ne sont pas encore arrivés à leur plein aboutissement, oui plutôt que d’accepter il faut absolument enrayer le phénomène par l’éducation et l’autorité !!!


Imaginons la question à l’inverse !


La petite qui a tué cet enfant né d’elle mais nié, si elle avait pris la pilule contraceptive, eût il par conséquent été normal qu’elle puisse avoir des relations sexuelles ????  A 12 ans ???  A 13 ans ???  A moins qu’il ne s’agisse d’un inceste, de pédophilie ou d’un viol familial ?  Et dans ce cas, il s’agit d’un accident gravissime auquel la pilule en tant que telle n’aurait rien changé du tout …



Je suis profondément troublée par la manière dont le débat s’amorce dans la tribune de genève …

Cette question me semble de la plus grave importance et je crois qu’il nous faut bien comprendre que non, pas question de donner des pilules à nos enfants-filles, mais bien de concevoir et de faire entendre, comme le dit la ‘conseillère conjugale’  :   » Qu’une fille doit savoir qu’elle peut dire non, qu’un garçon doit savoir que ce non se respecte » !!!  Et j’ajoute :  « Et qu’il sache aussi, tout comme elle doit le savoir, qu’un non n’est pas une offense, c’est une liberté ! »

Et ça, c’est une question d’éducation, d’instruction, d’information, de mentalité, d’environnement culturel …  Ca, les mères ont à le faire entendre à leurs enfants !!!  Le droit du non !!!  Le refus de la maltraitance, à n’importe quel niveau !!!  C’est très important !!!  Capital !!!

Et ça, ça se travaille !!!  Dans les familles et dans les écoles !!!

Autour de la table et autour des pupitres !!!  Et ça oui, ça se travaille dès les primaires, et même avant !!!!  Pouvoir et savoir que l’on peut dire NON !!!!  Et que ce droit n’entraîne nulle culpabilité car il est de l’ordre du libr’arbitre …  Et ce libre arbitre n’entraîne pas pour celui qui essuye le non une humiliation car il est possesseur lui aussi du même libr’arbitre et du même non …

Apprendre le NON …  Ben oui, il y a un siècle de cela et plus même je crois, Freud nous le disait déjà …  Le pouvoir de dire NON !  Et d’en être entendu en tout respect de celui-ci et de ce qu’il entraîne …

J’arrête là …

Je crois qu’il en est l’heure …

Et la page est pleine déjà …

Je me sens si triste pour cette petite mère infanticide …



MandraGaur’En Individu’Elle



Le peintre de « L’infanticide » – Dominique Martigne


dominique martigne - portrait


I l est préférable de lui confier un pinceau qu’une casserole ! Il ne connaît rien à la cuisine et lorsqu’il peint il oublie de manger. Cependant, il excelle dans les mélanges de couleurs inédites, dans les jeux subtils entre l’ombre et la lumière. Si depuis quelques temps, il explore un monde onirique, traversé de femmes tentatrices et fantasmatiques, les chemins de son imagination le conduisent cette année vers une peinture monochrome et des sujets plus sobres. A côté de tableaux à la palette colorée, les dernières oeuvres exposées dans le cadre de Zig Zag 2009 ressemblent davantage à une recherche intérieure en cours de cheminement. (http://www.martigne.fr/zigzag09/dom/index.php )



Publicités
Cette entrée a été publiée dans Des Maux.

Echanges et Partages...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s