Sans doute …


Sans doute …

Que par inadvertance des fois

Je me demande ce que je fais là …

Par inadvertance dis-je …

Parce que de toute façon

On n’a pas vraiment trop le choix …

Et que par conséquent la question en elle-même …

N’a pas vraiment de sens voilà …


Sans doute aussi …

Me dis je …

Que si j’avais dès le matin …

Le goût du voyage dans l’existence …

Comme il en était autrefois …

Je veux dire avant ces temps de maintenant …

Où je ne me retrouve plus …

Sans doute oui …

Que mes matins auraient d’autres couleurs …

Mais ce goût, c’est affolant de le constater, je l’ai perdu …

Ou alors il m’échappe …

.


Doute - Créations d'Albert Legrand-Durien Et de Philippe Sarty

« Doute »
Créations d’Albert Legrand-Durien Et de Philippe Sarty


Sans doute je me pose ces questions mais c’est à nouveau par inadvertance parce que de toute façon et une fois de plus je n’ai guère le choix …  (Ce sera, comme je sens que vont les choses, ce sera quitte ou double, perd ou gagne, saute ou reste, crève ou vis !  C’est exactement là que j’en suis !)

Sans doute …

Chaque matin pareillement depuis maintenant déjà un bon bout de temps je me sens paralysée …

J’ouvre les yeux avec juste le goût de les refermer …

Et j’ai bien du mal à m’y retrouver ni même à m’y comprendre car cela de jamais ne me fut coutumier …

Sans doute …

C’est là un état que je ne parviens pas à gérer puisqu’il faut bien le dire dans tout le parcours de mon existence cela n’est jamais arrivé une chose pareille, aussi forte, aussi dévastatrice, aussi profondément touchée non jamais jusqu’à il y a peu je ne l’ai été et même dans le profil de ma personne selon ce que je pourrrais dire que j’en connais cela ne lui correspond absolument pas …

Sans doute …

Et donc je me demande où j’ai bien pu aller la pêcher cette espèce de maladie là … Je me trouvais pas mal bien avec ma personne jusqu’à il n’y a pas si longtemps et voilà que tout dégringole vers le sol et pire même puisqu’il y a dans les airs comme des relents aux parfums de néant …  Certes mon histoire de vie n’est pas de celle que l’on dit facile à traverser mais toujours je parvenais à louvoyer entre les récifs et l’effroi et je trouvais tout autant que courage enthousiasme, bonheur, joie et rire en moi …

Sans doute …

Sans doute me dis-je que de toutes les manigances dont mon mental de ces temps me fait souffrir il y a l’inélégance des émois et l’impertinence des incapacités à ne faire que de mon seul moi pour m’y retrouver encore que se passe-t-il mais que se passe-t-il c’est ma question quotidienne et je n’y trouve pas de réponse qui me satisfasse …

Sans doute …

Je m’entends me répondre que je ne sais pas …

C’était cette réflexion là que je me faisais en me réveilant et voilà j’en suis là …

Sans doute …

Ce qui se passe dans ma vie de ces temps, dans son curieux développement oui sans nul doute cela est mystérieux et inquiétant …  Car je ne me reconnais plus non plus du tout de ces temps …  Et cela me fait peur …  Oui, j’ai peur …

Je nage et surnage à la fois, je ne suis pas bien avec moi et c’est justement ça qui ne va pas puisque comme seule compagnie de vie je n’ai que moi et donc mieux vaudrait au moins m’entendre avec moi-même et c’est là que ça ne va pas …  Ou plus …

Non, c’est là que ça ne va plus du tout …

Alors que jusqu’à il n’y a pas si longtemps de cela moi et moi nous parvenions à faire ensemble et à triompher des écueils …  Là je suis devenue bizarre, presque méconnaissable, je traine mon mal à être comme un épave derrière moi et cela ne me ressemble pas …

Qu’est ce que c’est que ça ?

Sans doute …

Il convient je le crois de me poser cette très sérieuse question vu que sinon il me semble que je risque de passer par le fond …

Les signes sont clairs !

Sans doute …

Je ne parviens plus à coller à mon être …

C’est assez curieux, c’est très désarçonnant et inquiétant aussi ça l’est d’autant que cela n’a pas toujours été comme ça et donc je plane en plein inconnu d’un être que je découvre comme étrangère à moi alors qu’il y aura bientôt un demi siècle que je la cotoye …

Sans doute que je ne la connaissais pas  …

Sans doute …

En tous cas elle m’en fait de belles, elle me fait des difficultés que je ne lui connaissais pas, elle refuse d’avancer, elle reste clouée comme si on lui avait mis les bras en croix, elle souffre d’une sorte d’inertie, quelque chose d’étrange et de tout à fait inédit et voilà, il y a quelques mois que cela s’est mis en route un peu insidieusement et depuis plusieurs semaines à présent c’est ce rythme là qui s’impose comme si elle, donc moi, était soumise  à un raz de marée de vicissitudes internes sur lesquelles elle n’a ni prise ni puissance, et moi je la regarde faire et ne rien faire et tourner en rond dans sa tête mais enfin bon qu’est ce donc que cela ?

Sans doute …

Elle a perdu son coeur quelque part en chemin …

Non elle ne l’a pas perdu non ce n’est pas cela, elle l’a cédé …  Non qu’elle n’en avait pas besoin non ni non plus non qu’elle n’en aie plus non mais elle l’a donné …  Elle l’a donné petit à petit d’abord elle l’a ouvert sans crainte elle l’a plus qu’entrebaillé elle l’a complètement cédé oui c’est vrai et sans même se rendre compte elle l’a donné parce que c’était tout juste de cela qu’elle rêvait elle l’a donné comme ça dans un geste immense et absolu elle a donné son coeur …

Et elle ne peut faire reproche à personne puisque rien de cela ne lui fut demandé elle a donné son coeur d’un élan intense elle l’a même arraché hors d’elle et l’a laissé en gage et il s’est transformé en otage d’une libération …  Elle l’a laissé enfermé ailleurs son coeur juste parce que là où elle l’a laissé elle voulait le donner pour qu’il puisse y rayonner et donc elle n’a rien à reprocher ni rien à réclamer …  A quiconque …  Elle ne veut pas le reprendre, elle ne veut pas qu’on vienne le lui rendre, elle voudrait juste qu’il soit bien traité et qu’il puisse donner de lui même le meilleur puisque c’est pour cela qu’elle l’a donné sans même réfléchir, sans même hésiter, sans même penser …

Parce que sans doute oui la chose est claire, c’est ce qu’elle désirait et d’ailleurs pour tout dire et même si c’est cela qui pourrait paraître le pire pour elle c’est le meilleur et le mieux elle ne veut pas le reprendre et même elle sent et sait et croit et veut que là où elle l’a laissé surtout oui surtout elle voudrait tant qu’il puisse y rester …

C’est son rêve …

Sans doute …

Mais qui, tout de même, ne peut la tuer …

Ce matin je me demandais comment faire pour trouver un compromis entre cette décision résultant d’un choix, d’un sentiment hors du commun, et d’une joie et la nécessité tout de même de continuer à vivre une vie qui vaille qu’elle y conserve le goût de suivre encore un peu le rythme constructif dans lequel elle n’irait pas se casser la figure par faute de ne plus ressentir en elle le désir d’avancer, d’évoluer, d’être oui c’est cela …

Sans doute …

Comme de dire presque que le don de son coeur l’aurait dépouillée de se faire encore don d’elle même à elle même avec coeur …

Sans doute …

C’est compliqué …

Oui je dis sans doute parce que c’est tout cela qui fait doute vu que je suis nettement en perte de vitesse et à plusieurs longueurs en arrière de ce que je me sais capable de faire et de vivre et de suivre …

Sans doute …

C’est là qu’est le vrai danger …

Et comment je me le demande du matin au soir depuis tant de semaines, comment le contrer …

Je ne sais pas …  En vérité …  Je ne sais plus …

J’avoue, oui …  Sans doute oui … Je me sens perdue …

MandraGaur’En Individu’Elle


Tableau d’Illustration :

Créations d’Albert Legrand-Durien (ALD)

Et de Philippe Sarty (PS),

Artistes humanistes

Aux orientations pluridisciplinaires,

a la recherche du réalisme émotionnel…

Ils utilisent des techniques mixtes

(dessin et photographie)

Communément appelées POG

(PhotOrdiGraphie)


Publicités

Echanges et Partages...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s