Des Notes …

*

*

Tant qu’t’en veux !…

*

*

*

*

*

Regarde ! Il pleut …

Des notes !…  Tant qu’t’en veux !

Elles vont te noyer les yeux.

Et les oreilles et la bouche et le nez.

Tu en auras partout jusque dans tes souliers.

Elles te donneront des ailes et tu pourras voler

Au-dessus des toits de ta ville …

*

*

Ecoute ! Des notes !

Des la, des si, des sol, des mi,

Des aigrelettes, des surettes,

Des parfumées à l’anis,

Et des amères, et des sucrées,

Des transparentes, des infinies …

Elles t’accompagnent sur le chemin,

Et devant ta porte d’entrée

Elles éclatent dans ta tête et te font chanter

Elles t’emportent le coeur et l’âme,

Elles iront t’élever

Par-delà les toits de ta ville …

*

*

Enfin, attrape !…

Elles te tombent dans les mains.

Ouvre les bras ! Ecarte les bien !

Remplis en tes poches, n’en laisser rien.

Elles sont toutes pour toi, tu peux les garder,

Elles te feront sourire, et rire, et murmurer,

Elles te feront chanter, elles te feront danser,

Comme des perles de rosée dans tes cheveux,

Pareilles aux milles étoiles dans les cieux,

Elles t’habilleront le coeur, et l’âme,

Te raviront les yeux,

Et jailliront au-delà de l’enceinte de ta ville …

*

*

MandraGaur’En Individu’elle

*

Extrait générique du recueil : « Notes »

Tous droits réservés

Dépôt à l’Albertine 1/2007 – Octobre 2006

*

*


Publicités

Echanges et Partages...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s