Un rayon de joie …

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

Le soleil vient de montrer le bout de son nez, il salue le village.  Là-haut, dans la montagne, l’église résonne de chants et de louanges. Chaque pierre vibre des prières adressées au dieu.  Porteraient-elles leurs messages ou ne seraient-elles que des occupations superstitieuses soutenues par des curés en mal d’action, poussées par des vieilles femmes en mal d’émotions ?

Je ne sais ..

C’est si profond la prière parfois ?…

Je te dis bonjour parce qu’en ouvrant les yeux il ne m’a fallu que quelques secondes pour poser en pensée mes lèvres sur ta tempe et te souhaiter une bonne journée.  Parce que le matin me surprend à cheminer avec toi, à m’approcher de toi et des jours que nous aurons à présent pour toujours, tant de jours pour nous rencontrer.  Nous raconter.  Je ne peux croire, je ne veux croire que notre histoire si terrible porte en elle honte ou déshonneur …  Nous étions des enfants tout à l’heure souviens-t-en …  Et nous allions, nous sommes nés bons, nous marchions d’un pas égal et nous cherchions à connaître la réponse à tous les pourquoi de nos questions …

Nous …

Toi mon frère et moi ta soeur, et l’autre mon frère et l’autre ta soeur …

Quatre enfants et un destin …

Et je regarde en mémoire et je revois la timidité de ton sourire au centre du feu caché de ton regard.

Silencieux sur tes cris.

Nous je dis oui …

Nous j’ose dire oui à présent …

Ils nous ont volé tout, mais pas cette pensée …  Que nous s’il nous l’avions pu aurait existé …  Peut-être même qu’alors ils ne t’auraient pas tué ?…  Qui sait de quoi hier eût pu être fait ?…  Nous et tous nos retards sur les temps d’avant …  Nous et tous nos espoirs sur les jours à venir …  Jamais nous ne l’eûssions pensé pas vrai que si vite tu irais mourir au champ de bataille …  Brave soldat même pas reconnu dans son combat …

Nous …

Je peux sourire …

Ne pas me sentir éclatée en morceaux, ne pas voir grimper sous les chaleurs de ma peau le mot vilain qui dit :

« Coupable ! »

Nous …

C’est un peu comme une fable, une histoire de fées et de sorciers, ou de sorcières même qui sait ?…

Nous ce sont deux enfants sages parmi les enfants sages de la fratrie …  Moi l’aînée toi le puîné, nous …  Deux garnements qui allaient feuilleter le grand livre d’images où parlent des mots de chaleur et de vie.  Nous, c’était une clé, un mot magique qui ouvrait des portes fantastiques derrière lesquelles sont entassés, pas bien rangés c’est pour plus tard qu’on pourra y trouver des fêtes tendres et des ballades, des grands silences dans le soir, de lourds trésors et de hauts miroirs, de belles étoiles de mer sans fin les mers et des pays mystérieux et des nouveaux chemins …

Nous ?

Regarde je te donne la main.

En moi une force.

J’te donne ma main.

L’avenir s’amorce en dégoupillant le passé …

Avant que les jalousies ne viennent écorcher les souvenirs, avant qu’ils ne prennent le mors aux dents, avant …  Comme alors dans les tourments que tout de même déjà amis nous étions …  Nous …  Deux grands enfants maintenant …  Un défunt, un vivant …

Mais plus d’ici …

*

*

*

*

MandraGaur’En Individu’Elle

*

Extrait :  » A mon défunt frère  » (1999)

*

*

Note : Je rappelle pour tout ceux que ça intéresse que ce que j’écris est protégé non seulement par la Licence Créative Commons mais aussi par la législation belge et internationale propre aux droits d’auteurs de même que par le dépôt des publications de ce blog (ou de tout autre de mes textes par ailleurs) dans les fichiers de la bibliothèque Royale Albertine à titre d’auteur belge repris dans les archives et déjà publié.  Merci d’en tenir compte.  Si des textes vous intéressaient vous pouvez me joindre par mail.  La page d’accueil vous informe amplement à ce sujet de même que des normes, clauses et droits d’utilisation de mon oeuvre.  -L’Auteur-
Publicités
Cette entrée a été publiée dans Genèse.

Echanges et Partages...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s