Paf !… Paf !…

*

*

*

*

*

*

*

*

Je mettrais bien les mots ensemble moi …

Comme ça …

Paf !…  Paf !…

Les uns derrière les autres …

Sans ou avec suite …

*

De manière à ce qu’ils traduisent sans trop de difficultés pour ma plume et moi ce qu’ils prétendent dire …  Je les verrais bien un à un dégringoler l’escalier du temps.  Et grincer là où grincent certains souvenirs, pleurer et gémir là où se passe le souffrir, hurler de colère, ou de dépit, ou de déception …

Ou de résignation …

Ah oui ?..

Aussi ?…

*

Non !

*

Ce serait alors comme des milliers de bulles de verre, dures mais translucides et brillantes de reflets, de nuances moirées …

Elles rebondiraient avec fracas à mesure des marches qu’escaladerait ma remontée dans le passé et suffoquées, éclatées, éparpillées, subitement et toutes ensemble elles se fendilleraient et lâcheraient un bruit de sanglot gigantesque, pareil à une déflagration, pareille à celle de la dynamite lorsqu’elle esquinte la montagne pour y faire des passages aisés au monde policé.

*

Et ça dirait :

 » Tais-toi ! Ne parle pas de mêmes longueurs d’ondes, arrête ta comédie, j’ai mal ! »

Ça le dirait ainsi oui.

Ça crierait que quelques bulles perdues dans l’océan ne suffisent pas ou plus à endiguer le flot des larmes …

Salées, acides …

Amères jamais …

Point d’amertume ni de remords ni de regrets …

Tout permet de constater l’évidence de ces vérités …

Il était une fois …

Et l’enfant devint proie …

*

Comme un tissu aux bords de plus en plus effilochés l’enfant devint douleurs …

S’aliénant dans son silence face au refus de lui l’enfant devint terreur …

*

Eclatent les bulles de verre …

La voix de l’enfant gronde comme le tonnerre …

Il ne peut plus passer par-dessus ses silences …

Il a eu tant de mal à les déchiffrer …

Devrait-il maintenant les censurer ?…

Les bulles de verre venue à la surface de son âme se fendiller, s’ouvrir, se briser ?

*

Penses-donc ..

Que le silence seul lui fut complice …

( Mais pas ami … )

Que soudain l’euphorie le gagnait …

De pouvoir parler …

*

 » Parler …  » se dit-il …

 » Enfin parler ?… « 

 » Serais-tu prêt à m’écouter ?… « 

*

(à suivre)

*

MandraGaur’En Individu’Elle

*

*

*

 » Monologue à voix distante « 

{Partie de la trilogie : Mémoires d’Outre-Enfance}

*

*

*

Note : Je rappelle pour tout ceux que ça intéresse que ce que j’écris est protégé non seulement par la Licence Créative Commons mais aussi par la législation belge et internationale propre aux droits d’auteurs de même que par le dépôt des publications de ce blog (ou de tout autre de mes textes par ailleurs) dans les fichiers de la bibliothèque Royale Albertine à titre d’auteur belge repris dans les archives et déjà publié.  Merci d’en tenir compte.  Si des textes vous intéressaient vous pouvez me joindre par mail.  La page d’accueil vous informe amplement à ce sujet de même que des normes, clauses et droits d’utilisation de mon oeuvre.  -L’Auteur-*

***

**

*

Publicités
Cette entrée a été publiée dans Racines.

Echanges et Partages...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s