Si doux …

*

*

*

*

*

*

*

*

Un baiser rêvé

Sur mes lèvres posé

Tard dans la nuit

Vous me l’adressiez

Entr’hier et demain

J’ai hâte de le goûter

Les yeux fermés l’imaginer.

Me disant c’est doux,

Me disant c’est bien

Et vous tendre mes lèvres

Et de le sentir sur ma bouche s’imprimer

Et me couper le souffle

Et me tarir l’haleine

Même si cela me fait peur

Et qu’en défaille mon cœur

De l’attente d’un baiser

Depuis si longtemps oublié.

*

Un baiser.

De la chaleur.

De la tendresse.

De la douceur.

De l’allégresse.

Et de si longues lunes déjà

Où je n’ai plus connu cela.

D’être prise entre des bras,

Tendrement.

Contre un torse.

Me serrant.

Me laissant entendre

Ce faisant

En ce corps à corps

Me revigorant :

Regarde !

Tu es là !

Tu existes !

Je te serre contre moi

Tu vis encore tu vois.

*

Que mes mots t’atteignent.

C’est ce qu’elle pensait.

Ce qu’elle percevait.

Et ressentait.

Vous lisant me l’envoyer

Ce baiser.

J’en tremble  encore là

Ne prenez ombrage

Je m’envole des heures

En pensée tout à côté de vous

Si tranquille, si sage

Et même si cela n’est pas,

Cela est en moi

Je le vis.

Je le sens.

Je le vois.

*

Ne lui tenez pas rigueur

De ces vers audacieux;

Ils sont les reflets

Des émotions et résonances

Glanées dans les images,

Les lignes qu’elle trace

Et dont elle remplit ses pages.

Et se nourrit

En ses heures froides et graves

Quand la solitude la soliterre

Et que solitante elle y voyage

Y cueillant des instants de grâce,

S’y élevant les ailes déployées

Là où la solitance l’oublie,

Où elle cesse d’exister

Et d’où elle revient

Un peu moins craintive à chaque fois

Parce que je vous y retrouve,

Parce que vous êtes là

*

J’ai juste du mal à saisir

Quelques fois

Où s’arrête le réel

Où est le rêve en tout cela ?

Tant il est vrai

Que si proche de moi je vous perçois

Et que me bouleverse l’idée

Que déjà plus cela ne soit .

*

*

(A vous dédié)

*

*

MandraGaur’En Individu’Elle

*

*

*

*

*

*

Note : Je rappelle pour tout ceux que ça intéresse que ce que j’écris est protégé non seulement par la Licence Créative Commons mais aussi par la législation belge et internationale propre aux droits d’auteurs de même que par le dépôt des publications de ce blog (ou de tout autre de mes textes par ailleurs) dans les fichiers de la bibliothèque Royale Albertine à titre d’auteur belge repris dans les archives et déjà publié. Merci d’en tenir compte. Si des textes vous intéressaient vous pouvez me joindre par mail. La page d’accueil vous informe amplement à ce sujet de même que des normes, clauses et droits d’utilisation de mon oeuvre. -L’Auteur-

*

*

*

Publicités
Cette entrée a été publiée dans A La Muse.

Echanges et Partages...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s