» Modulations de Froidures « 

**

*

**

MyFlute

**

*

**

De feuillages la crinière,

De l’horizon sa parure,

Bruissante danse la chevelure de l’arbre

En cette saison de couleurs passées ;

**

*

**

De frondaisons en toisons,

Et de l’axe la coiffure

Cabriolant de brouissures en cette fin d’automne

Dans les forêts ;

**

*

**

Les larmes au-dedans des yeux,

Prunelles où battent des cils,

Libellules de pleurs en perles lourdes

De nacres irisés ;

**

*

**

Les brumes sous les levers

Accrochées aux étoiles noyées

Semant de leurs paupières des étincelles fines

Et poudrées ;

**

*

**

L’affliction de l’âme

Que tant de lumières tourmentent

S’échappant de l’esprit en pesantes pénitences

Et soupirs murmurés ;

**

*

**

Les supplices du cœur

Diaphane la déchirent

Enfuis en souffle sous l’écrasante peine

En échancrure hurlée ;

**

*

**

Les lèvres solitaires

Bouche close et les dents

Serrées sur un sourire d’abandon

Orphelin de baisers ;

**

*

**

Les mains loin tendues,

Aux doigts crispés, et ardents ;

Ouvertes les paumes vides avides de vivre

Et de vivres lésées ;

**

*

**

Les battements du cœur,

L’empreinte des renoncements,

L’asphyxie de heurts et de coups d’amours mises à nu

Et écorchées ;

**

*

**

Le harcèlement des mémoires,

L’imperceptible des souvenances,

L’insaisissable repentance d’indélébiles absences

Non guettées ;

**

*

**

L’opacité des mutismes,

La frémissante obscurité,

Même si exsangue déjà la mémoire incandescente

Ne s’est point encore figée ;

**

*

**

La sonorité des cris,

Ces éprouvantes missives

Marquées à l’insoutenable puissance de ces appels

Sans cesse renouvelés ;

**

*

**

Le martèlement des souvenirs,

La mélodie d’une rengaine,

Opalescente complainte scandant la vieille ritournelle

Des passés ;

**

*

**

Les genoux usés des suppliciés,

Les yeux brûlés de visions perdues,

Insupportables marécages de sables, de famines

Et de peurs embrouillés ;

**

*

**

Le corps livide face contre terre,

Les mouvements raides et gauches

Pas encore défunts, moribond qui déjà

Pauvre et dépouille et épuisé ;

**

*

**

Les yeux écarquillés de l’enfant accroupis,

La face blême d’une mère couvrant de sa mort son petit,

Et les pleurs du monde, ces tonnerres qui enflent et grondent,

Contrariés… ;

**

*

**

Les mots rares et ensorceleurs,

Eclairés aux dorures fines et délétères,

Séduisants d’allures trompeuses et de chants païens

Ensorcelés ;

**

*

**

L’arrogance cynique d’un orateur,

Les menteries désinvoltes des félons

S’enorgueillissant de pouvoirs que leur confèrent

Nos barreaux soudés;

**

*

**

Sous le pont l’eau de la rivière,

Confiée aux chants des séraphins,

Dans la blancheur tiède et laiteuse qu’y allume la nuit

Paisiblement étoilée ;

**

*

**

Tout aux cimes des alentours de lune,

Prise en étau dans les ailes des vents

L’haleine chauffée à l’effroi des âpres luttes

D’un soldats exténué.

**

*

**

Les confins des éternités

De nuages ombrageant la terre,

Les sens exsangues de manque et d’attentes

Lentement pétrifiées ;

**

*

**

Et par ces murmures soudain tus,

Aux résonnances vibrant dans l’éther,

Au chant des sirènes, sommant la fuite vers les abris,

Apitoyé ; 

**

*

**

Les froidures de l’oubli ;

L’étoile polaire en fin de course ;

Les pitoyables rêves évanouis de lointains jadis

Ensevelis en des limbes moirées ;

**

*

**

Parmi les brisures et les éclats

Les modulations de cauchemars virant au réel,

Sous des arcs-en-ciel en trompes-l’œil, psalmodient le requiem

De notre Humanité…

**

*

**

*

**

MandraGaure

*

Désormais du recueil : « De la Poétique »
**

*

**
(Texte retravaillé et finalisé ce 10 novembre 2013

Selon « Froidures – Premières écritures »

Du recueil « Versifications »

Octobre 2010)
*
*

*
*

MandraGaur’En Individu’Elle
**

*

**

Désormais du recueil : « De la Poétique »
**

*

**
(Texte retravaillé et finalisé ce 10 novembre 2013

Selon « Froidures – Premières écritures »

Du recueil « Versifications »

Octobre 2010)
*
*

*
*
Droits d’Auteur: voir page d’accueil
*
*
*
Publicités

Echanges et Partages...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s