Feu de Bois

*

*

*

 

P'tit coup d'oeil sur mon feu bien lancé.

P'tit coup d'oeil sur mon feu bien lancé.

*

*

*

Tout à l’heure, en trimbalant mon bois du fond du jardin tout enneigé, en le descendant dans l’escalier après avoir trébuché parmi les ronces et avoir eu les doigts tellement gelés que j’en ai pleuré  je réfléchissais ferme en conversation avec moi-même  …

Et me disais :

 » Un homme, voyez vous mesdames, dans nos vies, ce ne sont pas QUE ces instants de calme volupté des sens ni non plus ces nuits de sensualité partagée …

Que non !…

Ni non plus cette solidarité ‘matérielle’ qui fait la vie plus douce et moins cruelle …

Nenni !

Un homme, selon moi, dans nos vies, c’est d’abord celui grâce à qui le tas de bois est prêt à tout moment pour la flambée !…

La vraie tendresse, pour moi, c’est là qu’elle gît …

Le vrai amour c’est lui !…

Car c’est là, je veux le croire, qu’un homme aime à « se donner » …

Dans cette part indispensable qu’il porte en lui, cette part qui fait de lui le ‘guerrier’ …

Cette part ‘biologique’ de la masculinité, de ce que l’on nomme (sans savoir de quoi l’on parle tant le vocable est galvaudé) la « virilité » …
Ce soutien naturel, inné, de la force, de la protection…

*
A y bien réfléchir, et depuis le temps que j’y songe, ne sommes nous pas mammifères pensants (seulement pensants ce qui nous rend différents de la « bête » …)

Et n’avons-nous pas, bien calfeutré en nous mesdames, ce désir profond d’être « sous » la protection d’un plus fort …

« Couverte » par ce ‘mâle’ qui serait l’Alter de notre Ego ?…

Ne sommes-nous pas complémentaires par ce fait même, par cette opposition, ne sommes nous pas ce Yin qui ne peut vivre sans le Yang ?…
Sans ce don ineffable de la tendre sollicitude, ce retour en reflet , comme en un miroir, du Soi vers l’Autre …

Cette protection par la tendresse, réciproquée par ce don du meilleur de Soi à l’Autre qui, contrairement aux prétentions et assertions, permet à un couple, homme et femme, de se réaliser pleinement, assurés l’un comme l’autre du « concours » solidaire de cet Alter veillant sur l’Ego le préservant et ainsi le propulsant vers le meilleur d’elle-même, de lui-même, dans la connivence d’une concorde salutaire !…

Je crois à l’admiration, j’ai déjà dit cela ici, oui je crois à l’admiration réciproque, ce sel d’une relation réussie …

Mais je m’égare …
{{ Hého !… Trêve les féministes !… Je vous entends de loin déjà médire de moi et fulminer !!! Je ne vous adresse pas la parole là !… Je parle aux « Femmes », celles qui ont des hanches, des seins et des ventres, celles qui portent en elle la Féminité sans honte ni rancœur !… Celles qui aiment à lever les yeux vers l’Aimé dans la gratitude du bien-être qu’il est en mesure de leur apporter !…
{{ Je ne m’adresse pas aux Femelles dénaturées …
{{ Et je suis prête à prendre de votre part du bois vert une solide volée …

(Car vrai qu’il ne peut servir à rien d’autre le bois vert, et surtout pas à nous réchauffer) …

Mais je vous attends au tournant sachez bien, et je peux argumenter, débattre et vous enterrer dans vos allégations faussées qui nous ont menées, nous Femmes, sur les routes de la tristesse, de la solitude, de la perte de protection biologique, de la chaleur ‘animale’ dont tant nous avons tous besoin …

Hommes et femmes !… }}
Oh sans doute, je ne sais plus trop bien de quoi je parle après tant d’années de célibat forcé car involontaire …

Ce ‘prince pour moi’ tardant à arriver …

Et n’ayant aucune disposition innée de l’aller par moi-même « chercher » …

Imaginez donc !…
Onze années de solitance dans la plus radicale des abstinences…
Mais foi de moi !…
Celui qui viendra prétendre m’aimer, qu’il sache d’emblée que préalablement au moment où je viendrais au lit près lui me nicher (moi qui suis déjà si difficile à « mettre couchée » –lOl-) il mettra d’abord en œuvre pour qu’avant de pouvoir me réchauffer contre lui je puisse me réchauffer à mon bois !..
J’ai dis ?!
J’ai dis oui !…
Et dans la foulée, qu’il sache aussi qu’avant toute chose, et une fois que le bois allumé, il lui faudra aimer m’entendre jouer de la flûte, ou du violon, ou discourir ou philosopher ou m’entendre lui réciter de mes vers dans le bien-être serein et épanouissant de la chaleur de mon « foyer » …
En échange je peux lui promettre un bel amour fidèle, (je suis ainsi faite), et du bon pain pétrit de mes mains et une cuisine fleurant bon aux fourneaux, et des heures de douceurs et de tendresse complices, et beaucoup de chaleur aussi …

Je suis douée …

Et toute mon inconditionnelle solidarité pour le meilleur et sans le pire car dans l’amour même le pire peut se faire meilleur …
C’est là mon idée …
Si vous aviez connaissance d’un ‘prince pour moi’ mesdames, un ‘prince pour moi’ de ce genre là, d’un ‘prince pour moi’ qui pourrait entendre ce discours là, d’un ‘prince pour moi’ qui porte en lui le Mâle sans déploiement de machisme ni de complexe d’autorité falsifiée, je vous autorise à lui r’filer mon pseudonyme … S’il apprécie les ‘Fleurs des Gibets’ et leur naturelle propension à la marginalité peut-être qu’il pourrait devenir heureux de moi qui serait cette ‘princesse pour lui » …

Sait-on jamais …
PS : (((Je vous autorise à lui souffler dans l’oreille que je ne suis point laide, que je suis robuste et en belle santé physique et mentale même si je ne suis ni moderne ni mondaine, que je chausse des sabots de bois, que j’ai le verbe haut et l’âme toujours en émoi … Et que je ne suis plus toute jeune non plus par surcroît quoique si j’en crois ces uns qui en disent tout autant que ces autres qui en attestent je rajeunis, paraît-il, chaque année … )
A moins que ce ne soit la solitance qui préserverait de la sénescence ?…
Après tout…

Allez savoir …

*

*

*

*

RED-BAKKARA

*

*

*

Publicités

Echanges et Partages...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s