Miroir

*

*

*

*

*


*

*

*

*

*

Tant de  jours …

D’émotion …

Et d’attente …

Ardente …

De se retrouver …

La mienne …

Pareille …

Aussi …

*

Le goût du retour …

Se sentir ?…

Y revenir ?…

Et savoir tout pareil …

Or que …

Tout a changé …

*

Car est présent …

Car est nommé …

Entr’eux …

Ce risque …

Et la peur du risque …

Et le risque de la peur …

*

Risquer la peur ?…

Ou craindre le risque ?…

De sombrer dans un miroir …

C’est d’en dedans que surgit le regard …

*

Et le plaisir…

Et le rire …

Et le dire ?…

Et pas de mots, plus de mots …

Rester sans mots sous le coup …

Et cent mots pourtant …

Et tout autant …

*

Et pas que ça et même mieux …

Et mille mots …

Encore sont trop peu …

Prendre la main de la Muse …

De ma Muse ?…

M’amuse ?…

Oui je m’amuse aussi …

*

« Je suis en joie » veut dire ceci …

Et ma main bien serrée dans la sienne,

(Celle qu’elle me tiendrait si elle me voulait sienne)

Muse vient mais viens donc me chercher…

La nuit est hostile …

La solitance me vise …

En plein dans le mille…

Cent et mille …

Et tant de mots sont venus …

*

Et un conte est devenu …

Lui offrir …

Car une histoire …

Est advenue …

Muse …

Tu m’inspires !…

Je le lui dis ?…

Je vous l’offre …

C’est songeant de vous …

Qu’elle peut écrire …

*

Le texte émerge

Par cent et par milles mots

Des cent et des milles chœurs

Psalmodiant la résonnance …

Chassant les peurs …

De son écriture …

Le son de son écriture …

Car elle est musique …

*

Se nomme missives …

Les paroles  incursives.

Comme des incisives ?

Des histoires seront …

Des contes …

Pas drôles ?…

Pas toujours …

Mais émouvants ?…

Féeriques cependant …

Si bleu ?

Que blanc que rouge que noir !…

*

L’étoile …

L’étoile du soir …

Sans ‘annonce’ préalable …

To nobody else …

But You !…

But You ?…

D’à elle d’à moi ?

D’à nous d’à vous !

L’étoile si noire  …

C’est comme un cadeau ?!

De pouvoir dire les mots …

*

Des mots des mots …

Ment …

Pour sceller …

Les maux …

Les perceptions …

Ces pré-sentiments …

Et motion …

Impalpable …

Dont le vocable si ‘flou’ …

Essaye de vouloir dire beaucoup …

Tout sans rien dire du tout …

*

Ou rien du tout dire pour dire tout ?

Nous le savons pas vrai ?!…

Qu’il n’y a pas de risque sans peurs …

Ni de peurs sans risques …

Ni non plus qu’il n’y a …

De « Re-Connaissance » …

Sans l’intime présence …

*

Là où l’âme veut croire …

Qu’elle existe quelque part …

Tant il est vrai …

Qu’elle se cherche un miroir …

Miroir ?

M’y voir ?

S’y voir ?

Se voir ?

Savoir …

Me voir …

*

*

*

*

*

*

*

RED_BAKKARA

*

*

*

*

*

*

Droit d’Auteur ? Page d’accueil !

*

*

*

Publicités

Echanges et Partages...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s