L’indifférence

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

L’indifférence me peine

Oh …

Elle me peine

Et

L’indifférence me traîne

Oh …

Elle me traîne

Et

L’indifférence me mène

En des rives incertaines

Où se chantent les rengaines

D’abjures serments en faux espoirs …

*

*

*

Les faux espoirs me gênent

Oh …

Ils me gênent

Et

Les faux espoirs me freinent

Oh…

Ils me freinent

Et

Les faux espoirs s’enchaînent

De promesses cyniques

A mots ironiques, sans teneurs

Etouffant le corps et le coeur …

*

*

*

Ce coeur que l’on malmène

Oh …

Que l’on malmène

Et

Ce coeur que l’on aliène

Oh …

Que l’on aliène

Et

Ce coeur où le chant des sirènes

Éveille des joies sereines

S’essoufflant céans en rêveries  vaines

Stériles … Vouées à néant …

*

*

*

Le néant me souffle son haleine

Oh …

Son haleine

Et

Le néant me brise, me ramène

Oh …

Il me ramène

A

L’indifférence obscène

D’une existence qui se gangrène

Sous les lésions d’une solitude vilaine

Où mon âme lacérée se démène …

*

*

*

RED_BAKKARA

*

*

*

*

*

*

*

*

*

Droits d’Auteur

Voir page d’Accueil

*

*

*

*

*

*

*

Publicités

Echanges et Partages...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s