Le Large …

*

*

*

Le Large

*

*

*

Mot à Mots

Te prennent les tourments

Trop de fois

Lors que la direction te reste

Obscure 

Quand de ta main tu rajustes

La boussole dont l’aiguille

Ne se lasse de t’indiquer…

*

*

Le large

Alors tu claques la voile hissée immense

Face aux vents

Pareille à la proue indomptée droite

La mer défiant

Naviguant en tête nue solidaire des flots

Les fendant 

Bravant l’horizon aux confins

Se détachan

*

*

Des terres

Nulle âme qui vive tant de loin

Ne peut savoir

Les yeux sont si las des lumières

Trop blanches

Où se perdent les images

Autrefois évoquées

De ces lieux où l’ambition trouvait

Aux aventuriers

La renommée gagnée

Aux sangs des sages…

*

*

Et des innocents …

*

*

*

*

*

*

*

(En Mémoire des Peuples Exterminés

Par la Génocidocolonisation)

*

MandraGaur’En Individu’Elle

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

Droits d’Auteur : Cela va de soi …

*

*

*

*

*

*

Publicités

Echanges et Partages...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s