Soir…

*

*

*

*

De rue en rue...


*

*

*

*

*

De rue en rue j’erre ma ville…

Où s’écoule le fleuve des silences plus de vie sauf le murmure des fausses déités les voitures sur l’échangeur et les sirènes des policiers offertes à la nuit mouillée qui poursuit sa crue dans le ciel du soir accusant nos devenirs en larmes lentes tombant là où nos mains se tendent nues au dessus des murs bariolés d’insanités d’obscénités pareilles à de sanglants tatouages lézardant les briques cachées sous une couche de couleurs salies de pollution je pleure du fond de mes yeux les intarissables regrets se rejoignant dans le fleuve noir des désespoirs indicibles…

De rue en rue j’erre ma ville …

*

*

*

*

*

*

*

MandraGaur’En Indivudu’Elle

*

*

*

*

*

*

Droits d’Auteur : Comme il se doit…

*

*

*

*

Publicités

Miroir

*

*

*

*

*


*

*

*

*

*

Tant de  jours …

D’émotion …

Et d’attente …

Ardente …

De se retrouver …

La mienne …

Pareille …

Aussi …

*

Le goût du retour …

Se sentir ?…

Y revenir ?…

Et savoir tout pareil …

Or que …

Tout a changé …

*

Car est présent …

Car est nommé …

Entr’eux …

Ce risque …

Et la peur du risque …

Et le risque de la peur …

*

Risquer la peur ?…

Ou craindre le risque ?…

De sombrer dans un miroir …

C’est d’en dedans que surgit le regard …

*

Et le plaisir…

Et le rire …

Et le dire ?…

Et pas de mots, plus de mots …

Rester sans mots sous le coup …

Et cent mots pourtant …

Et tout autant …

*

Et pas que ça et même mieux …

Et mille mots …

Encore sont trop peu …

Prendre la main de la Muse …

De ma Muse ?…

M’amuse ?…

Oui je m’amuse aussi …

*

« Je suis en joie » veut dire ceci …

Et ma main bien serrée dans la sienne,

(Celle qu’elle me tiendrait si elle me voulait sienne)

Muse vient mais viens donc me chercher…

La nuit est hostile …

La solitance me vise …

En plein dans le mille…

Cent et mille …

Et tant de mots sont venus …

*

Et un conte est devenu …

Lui offrir …

Car une histoire …

Est advenue …

Muse …

Tu m’inspires !…

Je le lui dis ?…

Je vous l’offre …

C’est songeant de vous …

Qu’elle peut écrire …

*

Le texte émerge

Par cent et par milles mots

Des cent et des milles chœurs

Psalmodiant la résonnance …

Chassant les peurs …

De son écriture …

Le son de son écriture …

Car elle est musique …

*

Se nomme missives …

Les paroles  incursives.

Comme des incisives ?

Des histoires seront …

Des contes …

Pas drôles ?…

Pas toujours …

Mais émouvants ?…

Féeriques cependant …

Si bleu ?

Que blanc que rouge que noir !…

*

L’étoile …

L’étoile du soir …

Sans ‘annonce’ préalable …

To nobody else …

But You !…

But You ?…

D’à elle d’à moi ?

D’à nous d’à vous !

L’étoile si noire  …

C’est comme un cadeau ?!

De pouvoir dire les mots …

*

Des mots des mots …

Ment …

Pour sceller …

Les maux …

Les perceptions …

Ces pré-sentiments …

Et motion …

Impalpable …

Dont le vocable si ‘flou’ …

Essaye de vouloir dire beaucoup …

Tout sans rien dire du tout …

*

Ou rien du tout dire pour dire tout ?

Nous le savons pas vrai ?!…

Qu’il n’y a pas de risque sans peurs …

Ni de peurs sans risques …

Ni non plus qu’il n’y a …

De « Re-Connaissance » …

Sans l’intime présence …

*

Là où l’âme veut croire …

Qu’elle existe quelque part …

Tant il est vrai …

Qu’elle se cherche un miroir …

Miroir ?

M’y voir ?

S’y voir ?

Se voir ?

Savoir …

Me voir …

*

*

*

*

*

*

*

RED_BAKKARA

*

*

*

*

*

*

Droit d’Auteur ? Page d’accueil !

*

*

*

-S-I-L-E-N-C-E-

*

**

***

******

*******

S ° ilence he said… And gentle surely…

*

I ° ntensely beauty… And views quietly…

*

L ° oftily flurry… And probing for harmony…

*

E ° ndless sky… And serenity nearly…

*

N ° ature as mushy… And dreams shiny…

*

C ° rossing to the sun… And touching infinity…

*

E ° verlasting unity… And bulk majesty…

*****

****

***

**

*

NB.:

My inspiration grows

From a natural delicate free way…

Stemming deeply out of feelings,

Muse, do you know it ?

*

*

*

Incitement should provide

An inescapable reduced shape,

Where verses shell lose

Their roomy colourful spontaneity.

*

*

*

*

*

*

MandraGaur’En Individu’Elle

*

*

*

(Poetry – Sometimes)

*

*

*

*

Droits d’Auteur, page d’accueil.

*

*

*

*